Deep Development Capacity

Les stratégies appliquées dans la guerre ‘spéciale’ exigent une connaissance approfondie des structures sous-jacentes du domaine humain englobant (domaine humain). Pour pouvoir transformer les connaissances de ce domaine vers un aperçu correct de la situation, des connaissances, des compétences et des attitudes spéciales sont nécessaires. Il est donc nécessaire de développer une capacité appropriée qui apporte une réponse à cette situation et renforce les équipes SF déployées: Deep Development Capacity (DDC)

Pourquoi Deep Development Capacity?

Puisque le domaine humain (groupes de population, groupes sociaux, parties prenantes et groupes d’intérêts) dans les zones de déploiement opérationnel ne comprend pas uniquement des hommes, il existe un besoin opérationnel urgent de faire appel aux femmes membres de cette équipe de Deep Development Capacity pour obtenir des informations plus diversifiées et plus précises et en même temps élargir l’accès à tous les groupes cibles. Jusqu’à présent, notre public d’opérateurs exclusif masculin n’a pas accès à 65% de la population pour des raisons culturelles ou religieuses. Pour pouvoir utiliser au mieux notre approche du domaine humain, la composition de nos équipes doit être plus diversifiée.

Tâche

Les membres féminins du Deep Development Capacity effectueront les mêmes tâches que leurs collègues masculins: recherche, étude, analyse, organisation et contacts avec les dirigeants locaux, établissement de réseaux humains, influence et synthèse des problèmes et solutions appropriées. Cela se fera à la fois à partir de la base d’origine en Belgique et dans les zones de déploiement opérationnel.

Des femmes au sein du Special Forces Group

Le Special Forces Group souhaite être neutre en terme de genre. Le recrutement du personnel est basé sur des critères tels que la motivation, les connaissances, les compétences et l’attitude mentale. L’ensemble du personnel féminin déjà présent dans l’unité a été spécialement sélectionné en raison de leur compétence dans un domaine, non lié au genre. Cependant, en raison de la nécessité opérationnelle, la sélection actuelle du Deep Development Capacity sera axée sur les femmes, les membres masculins ayant déjà été identifiés. Les femmes souhaitant devenir ‘opératrices’ Forces Spéciales peuvent participer à la sélection pendant de nombreuses années.